I Like Girls, Three Thousand, Shaman

Dänojà Zho Cultural Centre, 1131 rue Front Dawson City, Yukon  
31 Mar 2018 | 16 h 00
Projection payante

I Like Girls (2016 | 8 min), par Diane Obomsawin

Dans ce court métrage de la bédéiste et cinéaste d’animation québécoise Diane Obomsawin (alias Obom), Charlotte, Mathilde, Marie et Diane racontent avec franchise et candeur leurs premières histoires d’amour. Du coup de foudre à sens unique à l’attirance mutuelle, pour chacune d’entre elles, le moment de l’éveil sexuel a rejoint une prise de conscience identitaire : la découverte du désir homosexuel!

Three Thousand (2017 | 14 min), par Asinnajaq – Isabella-Rose Rowan Weetaluktuk

Mon père a vu le jour dans un igloo du printemps fait de neige et de peaux. Je suis venue au monde à l’hôpital. J’avais une jaunisse et deux dents.

L’artiste inuite Asinnajaq nous plonge dans un sublime univers imaginaire. En douze minutes de cinéma lumineux inspiré par des documents d’archives, elle revisite le passé et le présent du peuple inuit pour imaginer son avenir sous un angle nouveau et saisissant.

À partir des vastes archives de l’ONF, elle examine l’histoire complexe de la représentation du peuple inuit au cinéma en glanant demi-vérités et événements fortuits dans diverses sources : actualités filmées, films de propagande, documentaires ethnographiques et œuvres de cinéastes autochtones. Intégrant des images historiques à une animation originale, elle fait apparaître une vision d’espoir et de belles possibilités.

Shaman (2017 | 5 min), par Echo Henoche

Enfant, Echo Henoche adorait entendre son grand-père, le célèbre artiste inuit Gilbert Hay, raconter des histoires et des légendes transmises de génération en génération au fil des siècles. Son histoire préférée était celle du rocher blanc situé au sommet du mont Sophie, qui surplombe son village natal, Nain, au Nunatsiavut, sur la côte nord du Labrador. Le rocher serait tout ce qui reste d’un féroce ours polaire qui terrorisait autrefois la communauté. Selon la légende, un puissant shaman aurait aidé les villageois à sauver une jeune mère et son enfant des griffes de l’ours en le transformant en pierre.

Aujourd’hui, Echo Henoche donne vie à cette histoire en lui infusant sa propre vision dans un film d’animation créé en collaboration avec l’Office national du film. Echo, qui a récemment obtenu son diplôme d’études secondaires et s’adonne activement à l’art depuis qu’elle est toute petite, signe ici son premier film. À l’âge de 13 ans, elle vend sa première œuvre ― le dessin d’un phoque ― et verse des larmes de joie et de fierté lorsque son grand-père déclare qu’elle est désormais une artiste professionnelle. En travaillant auprès des animateurs et des cinéastes de l’ONF Glenn Gear, Asinnajaq, David Seitz et Elise Simard, qui agissent à titre de mentors, elle acquiert de nouvelles habiletés et des techniques qui lui permettent de transposer le style unique de ses illustrations dans une animation dynamique dessinée à la main.

First Eyes: Dawson City International Short Film Festival. Plus d’information ici.

Films présentés en version anglaise.

Chargement de la carte…