Le petit Caughnawaga, Je m’appelle Kahentiiosta

Musée national des beaux-arts du Québec, Musée national des beaux-arts du Québec, 179 Grande Allée Ouest Québec, Québec  
24 Sep 2017 | 14 h 00

Le petit Caughnawaga (2008 | 48 min), par Reaghan Tarbell

Dans ce long métrage documentaire, la cinéaste Reaghan Tarbell part à la découverte de ses racines en retraçant l’histoire de la communauté mohawk de Brooklyn (New York). Du début du XXe siècle aux années 1960, les Mohawks de Kahnawake, au Québec, ont participé sans interruption à la construction des gratte-ciels de la métropole américaine. Plusieurs s’y sont établis, créant une sous-culture autochtone citadine au cœur de Brooklyn. La cinéaste leur rend hommage.

Je m’appelle Kahentiiosta (1996 | 29 min), par Alanis Obomsawin

Kahentiiosta était à Kanehsatake, du début à la fin de la crise. Le film décrit ce qu’elle y a vécu, puis surtout sa comparution au tribunal parce que le Procureur général n’acceptait pas son nom mohawk et enfin sa vie et celle d’autres «warriors» au camp militaire de Farnham.

Projection gratuite. Plus d’information ici.

Chargement de la carte…