Souvenir, This River

University of Windsor, Ed Lumely Engineering Building, Room 1100, 2285 Rue Wyandotte Ouest Windsor, Ontario  
15 Fév 2018 | 19 h 00

Souvenir

L’ONF rend ses archives accessibles à des cinéastes autochtones qui reprennent contrôle du regard qu’on pose sur la communauté. Quatre reprises de pouvoir en mode vidéoclip.

Etlinisigu’niet (Vidés de leur sang) (2015 | 5 min), par Jeff Barnaby

Jeff Barnaby pulvérise ce qui subsistait du mythe d’un Canada juste et équitable. Le message du réalisateur est clair : nous sommes toujours là. Les efforts en vue de « se débarrasser du problème indien » ont échoué.

Mobiliser (2015 | 3 min), par Caroline Monnet

Caroline Monnet se sert des archives de l’ONF pour proposer un exaltant voyage qui nous emmène du Grand-Nord jusqu’au Sud urbain. L’œuvre fait ressortir la tension entre les modes de vie traditionnel et moderne que vivent les Premières Nations.

Nimmikaage (Elle danse pour son peuple) (2015 | 3 min), par Michelle Latimer

Un requiem pour les femmes autochtones du Canada en plus d’être un témoignage d’admiration à leur égard. Le film déconstruit couche par couche l’affectation attestée du nationalisme canadien.

Soeurs et frères (2015 | 3 min), par Kent Monkman

Kent Monkman utilise des archives de l’ONF pour établir des parallèles entre l’anéantissement du bison et les ravages provoqués par le système des pensionnats indiens. Critique impitoyable de la période coloniale du Canada.

Films sans paroles. 

 

How People Got Fire (2008 | 16 min), par Daniel Janke

Court métrage d’animation dressant le portrait de grand-mère Kay (inspiré de Kitty Smith), une aînée qui noue des liens avec les enfants du village de Carcross grâce à la tradition du conte oral.

Tish, une fillette de 12 ans, intelligente et réfléchie, adore se retrouver dans la cuisine de grand-mère Kay. Ici, passé et présent s’entremêlent, mythe et réalité se côtoient, et le feu embrase tous les cœurs dans ce lieu baigné de mémoire spirituelle et culturelle.

This River (2016 | 19 min), par Erika MacPherson et Katherena Vermette

Ce court métrage documentaire expose sous un angle très personnel l’insoutenable déchirement que représente la recherche d’un être cher porté disparu. Kyle Kematch et Katherena Vermette ont tous deux connu cet immense chagrin. L’une des sœurs de Kyle est disparue il y a plus de 5 ans. Il travaille aujourd’hui pour l’organisme bénévole Drag the Red, qui mène des recherches dans la rivière Rouge afin de trouver des indices qui auraient un lien avec des membres disparus de la communauté autochtone. Katherena est une poète et une auteure dont toutes les œuvres s’inspirent d’un drame familial survenu il y plus de 20 ans. Bien que les circonstances de la perte que chacun d’eux a subie diffèrent, Kyle et Katherena incarnent la beauté, la dignité, la résilience et le militantisme né du besoin d’agir.

Films présentés en version anglaise. 

Présenté par University of Windsor Aboriginal Education Centre et Arts Council Windsor & Region. Plus d’information ici

 

 

Chargement de la carte…